CONTACTEZ NOUS

Métro ligne 1 château de Vincennes

RER A Vincennes

16 avenue de Paris

94300 Vincennes
contact@latelierserenite.fr 06 20 93 58 30

  • YouTube - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle

Se reposer en famille, possible ?

17 Dec 2018

 

Voilà, les fêtes familiales approchent à grands pas. Ces moments sont nourris, nous l’avons vu, d’attentes, de joie, de partage mais aussi de tensions, de conflits, de non-dits.

 

Avec ces quelques réflexions enregistrées pour vous pour appréhender un peu différemment ces périodes nous avons suivi quelques étapes :

 

Il y a le premier temps, celui de l’inconfort, de la frustration de la souffrance, de l’incompréhension, de la répétition derrière lesquels, toujours se cachent des attentes en attente et  des demandes variées.

Le premier pas pour chacun ça peut être justement d’entrer en soi pour identifier ces attentes si particulières !

Il y a le chemin qui nous permet d’interroger ce que nous voudrions voir changer, en nous incitant à être le changement que nous voulons voir dans le monde, pour reprendre Gandhi.

Il s’agit aussi de prendre la mesure de notre véritable marge de manœuvre.

 

Que puis-je véritablement modifier dans ce que je vis – et on voit bien avec cette question qu’elle concerne aussi bien la situation que je vis, que la façon dont je la vis. (Subjectivité)

 

Nous nous lançons parfois avec beaucoup de force et d’énergie dans des choses qui ne dépendent pas de nous. Nous ne percevons pas toujours celles qui nécessiteraient directement notre propre mouvement et notre attention.

 

Il y a le temps ou le premier changement qui s’opère est celui de notre regard sur les choses, notre angle de vue et où l’on peut mesurer notre niveau d’interaction avec les autres.

En quoi je prends part à ce qui pourtant me fait souffrir

Il y a le temps de la compréhension et de l’expérience émotionnelle. Le temps d’une plus grande clairvoyance sur ce qu’avec l’autre nous engageons de part et d’autre.

 

Et puis parmi  ces étapes que nous avons suivies  il y avait la construction «  d’un lieu sûr » - proposition d’expérience intérieure pour faire de  notre propre espace interne un lieu où se reposer du brouhaha du monde et des émotions trop vives.

Ce « lieu sûr », vous savez, de vous à moi,  on peut en trouver un autre dans la réalité. C’est l’espace où un thérapeute vous accueille, dans lequel on peut se poser et se mettre au travail avec les souvenirs, ses émotions, ses blessures, ses attentes, ses projets et son envie de progresser.

J’espère vous avoir permis un léger pas de côté pour regarder et vivre un peu autrement ces temps de fêtes familiales et leur potentiel de changement.

En attendant, bon travail à chacun et bonne fêtes de famille à toutes et tous.

En savoir plus sur la pratique de Frédéric Bois, psychologue

 

Share on Facebook
Please reload

RUBRIQUES
PUBLICATIONS RÉCENTES
Please reload

RECHERCHER PAR TAG