CONTACTEZ NOUS

Métro ligne 1 château de Vincennes

RER A Vincennes

16 avenue de Paris

94300 Vincennes
contact@latelierserenite.fr 06 20 93 58 30

  • YouTube - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle

Célibataires: Et les sites de rencontre…

21 Mar 2017

 

Comment s’y retrouver dans tous les sites de rencontres ?

Sur Internet, il existe de nombreux sites destinés à favoriser les rencontres. Des espaces articulés autour d’affinités, d’âges ou d’envies… La vraie difficulté étant de parvenir à définir précisément ce que l’on souhaite pour éviter les écueils.

Pour mieux vous accompagner dans cette démarche, nous vous proposons de suivre l’expérience de Sophie. Sophie, 40 ans, célibataire depuis un an et maman de Julien, 7 ans nous partage son expérience des sites.

 

Des sites pour élargir nos possibilités de rencontres !

Mon cercle d’amis et mon environnement professionnel ne me permettaient plus de croiser de nouvelles personnes. J’ai donc décidé de m’inscrire sur des sites de rencontres, non sans quelques appréhensions... 

Face aux très nombreux sites disponibles, j’ai tout d’abord choisi des espaces très connus, comme Adopteunmec.com, Meetic, AttractiveWorld...

Sur ces sites, l’inscription se traduit par un très grand questionnaire à remplir. Immédiatement, cela m’a plu, ces questions m’offraient un cadre pour avancer tranquillement et m’interroger sereinement. Est-ce que je recherche un peu d’affection ou une histoire d’amour véritable ? Le critère de l’âge est-il déterminant pour moi ? Etc.

 

Pour ma part, comme j’estime qu’un couple en harmonie est souvent composé de personnalités complémentaires, je ne recherchais pas spécialement d’hommes ayant les mêmes goûts que moi. Je me demandais en quoi le fait de savoir qu’il aime le théâtre, tel genre de film ou de livres influence le fait qu’il me plaise ? Peut-être que cela peut me rassurer, mais je ne crois pas que cela ait un lien avec le fait qu’il m’attire ou pas…
D’un autre coté, ça me semble important qu’on partage des moments avec des goûts communs, ça peut aider. ​

Les applis de rencontres, une question de feeling…

Puis, J’ai voulu tester les applis de rencontres. Par curiosité, je me suis inscrite sur deux d’entre elles : Tinder et Happn. Radicalement différente des sites, l’inscription ne prend que quelques minutes. Le processus était différent sur ces applis. Seules deux personnes qui se choisissent mutuellement peuvent ainsi entrer en contact.
« Deux étrangers qui se rencontrent. Dans l’ascenseur déjà le désir monte… », telles sont les premières paroles de la chanson « C’est une question de feeling » de Richard Cocciante et de Fabienne Thibeault. Et je trouve qu’elles résument assez bien les rencontres.


Si les sites élargissent définitivement le champ des possibles, le reste est une question de feeling... Avec Tinder, je pouvais vibrer au gré d’un prénom, d’une photo et d’un petit texte ; avec Happn, j’affectionnais la dimension « hasard », qui te fait rencontrer des gens que tu croises réellement dans la vraie vie…

N’oublions pas qu’en soirée, lorsque une personne nous plait, on ne sait pas forcément grand-chose sur lui, et pourtant l’attraction est bien réelle…

Mais si les sites facilitent la mise en relation, les difficultés de la rencontre qu’elle soit virtuelle ou physique restent les mêmes.

Que faut-il écrire, dire, demander ? Comment surpasser ce manque de confiance en soi, cette timidité maladive et faire le premier pas ? Comment éviter de répéter les mêmes erreurs et construire les bases d’une bonne relation ? Au final, suis-je réellement prête pour une nouvelle histoire ? Quelle genre d’histoire j’ai envie de partager ? Est ce que j’ai fais le deuil de ma relation précédente ? 

J’ai réalisé que les sites et les applis sont un très bon moyen de rencontre mais une fois le premier contact par téléphone ou en réel, j’ai pu rencontré les mêmes problématiques qu’une rencontre dans la vraie vie.

J’ai donc décidé de gagner en confiance en moi et d’apaiser ce qui était douloureux pour moi avant d’aller à nouveau à le rencontre de mon âme sœur. Pour cela, j’ai été accompagné en thérapies brèves et je me suis mise au Yoga.

Ma approche sur les sites a été différente, je me suis sentie plus à l’aise. Je savais déjà ce que je recherchais comme type de relation, je voulais vivre une jolie histoire. Assez rapidement après des échanges virtuels, nous nous parlions au téléphone et ce fameux feeling était présent, nous nous rencontrions dans un endroit public.

Et là après quelques rencontres, j’ai rencontré Thomas, 45 ans, 2 enfants et la magie a opéré. Cela a été d’abord une voix puis ces petites étincelles dans les yeux et une sensation de douceur au cœur qui fait wouaw !

 

Et j'ai eu envie d'aller plus loin et de me donner les moyens de réussir mon couple cette fois ci, j'ai découvert une méthode de la relation qui s'appelle imago.

Du coup avec Thomas, on a découvert qu'on avait des façons différentes de se sentir aimés et pleins d'autres choses super intéressantes...

Je vous souhaite , tout comme moi de rencontrer la personne qui vous fait vibrer et qui vous donne envie de décrocher la lune!

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

RUBRIQUES
PUBLICATIONS RÉCENTES
Please reload

RECHERCHER PAR TAG