CONTACTEZ NOUS

Métro ligne 1 château de Vincennes

RER A Vincennes

16 avenue de Paris

94300 Vincennes
contact@latelierserenite.fr 06 20 93 58 30

  • YouTube - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle

Comment aider mon ado à retrouver sa motivation scolaire ?

3 Mar 2017

 

Au moment de l’adolescence, il est courant de voir soudainement des garçons, comme des filles, ne plus rien faire à l’école. Et cela, même s’ils avaient des résultats très satisfaisants jusqu’ici. Pourquoi ce fléchissement et comment aider votre ado à rebondir ?

 

Un fléchissement scolaire, la constante de l’adolescence

 

Bien souvent, à un moment donné, l’adolescent enregistre une panne de motivation pour le travail scolaire. Ce fléchissement est tout à fait normal. Il peut être initié en réaction à des évènements extérieurs (maladie, décès, divorce, rupture d’amitié…) ou tout simplement, parce que votre ado entre dans un processus de préservation.

 

Au-delà de la métamorphose physique, il est soumis à un remaniement psychique tel, qu’il économise son énergie pour tous ces combats. Sans parler des préoccupations associées à la sexualité, cette terre inconnue aussi attirante qu’inquiétante. 

 

Et, pour compliquer encore davantage la situation, ces changements appellent une modification des liens parentaux. Le rapport n’est plus le même, il évolue. Votre ado n’a plus autant envie de vous faire plaisir, de vous apporter de bonnes notes… Jusqu’ici, c’était un facteur essentiel, mais cette source de motivation ne fonctionne plus.

 

Comment sortir de cette impasse et réveiller l’envie d’apprendre ?

 

Si cette attitude est relativement classique chez l’adolescent, il est important que cette période ne dure pas trop longtemps. Dans cet esprit de sabordage scolaire, il risque de préférer ne rien faire plutôt que de rater et de devoir faire face à ses limites et ses défaillances. À la longue, un tel comportement dévalorise son image personnelle…

Face à cet épisode de grands troubles, vous devez réveiller son envie d’apprendre, en le guidant fermement pour le :

 

  • Sécuriser. De l’hyper-sollicitation actuelle, offrir un cadre non négociable, à la fois stable et cohérent.

  • Valoriser. L’accompagner à se découvrir lui-même, à exister pour réaliser son potentiel, en développant sa confiance en lui et en ses capacités.

  • Stimuler. Porter un regard sur lui pour l’aider à s’émanciper, tout en dédramatisant les apprentissages, pour qu’il privilégie la vie.

 

La CNV, des mots pour apaiser le dialogue

 

Mais comment parvenir à construire ce cadre, suffisamment ferme et progressif, pour que votre ado renoue avec la motivation et décide d’agir ? Une des pistes à explorer est la CNV, la Communication Non Violente, inspirée de Carl Rogers (pionnier des thérapies brèves) et de Gandhi.

 

L’idée est ici d’apaiser le dialogue avec votre adolescent, en développant son intelligence émotionnelle, aussi déterminante que le Quotient Intellectuel pour la réussite scolaire. 

 

Au la place de "Espèce de fainéant ! Mets-toi vite au travail, sinon tu seras privé de sortie !" Préférez "Quand je vois toutes tes facultés, cela me rend triste, car j’aimerais que tu puisses faire tout ce que tu veux dans la vie. Alors, est-ce que tu peux essayer de faire tes devoirs, s’il te plait ?" 

 

OBSERVATION > EXPRESSION DU RESSENTI > EXPRESSION DES BESOINS > FORMULATION DE LA DEMANDE

 

Concrètement, il s’agit de préférer la posture de la girafe, plutôt que celle du chacal. Sachant prendre de la hauteur, ce mammifère, profondément pacifique, est doté du plus gros cœur sur terre. À travers cette image, la CNV appelle à faire preuve de bienveillance plutôt que de juger, à écouter (soi et les autres) plutôt qu’exiger et manipuler, à œuvrer avec empathie plutôt que de culpabiliser et, plus globalement, à faire preuve d’ouverture d’esprit plutôt que d’imposer les choses.

 

En apaisant ainsi le dialogue, vous pourrez inciter votre ado à mieux exprimer son ressenti, ses craintes, ses peurs. L’idée étant qu’il se sente rassuré par votre présence et votre bienveillante écoute, et qu’il puisse s’appuyer sur vous pour traverser cette dure période.

La philosophie de la CNV implique de témoigner du respect à la personne à qui vous vous adressez. Qu’il s’agisse de votre ado, de votre conjoint ou de vos collègues de travail. Une chose est sûre, si vous étendez ses préceptes à vos différents cercles, la sérénité ainsi créée vous fera voir et ressentir le monde sous un autre jour.  

 

 

Share on Facebook
Please reload

RUBRIQUES
PUBLICATIONS RÉCENTES
Please reload

RECHERCHER PAR TAG